Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Erwan Keravec & Julien Desprez / DIEU

Un pavé dans le jazz

Une soirée sous le signe de l’improvisation libre.
Samedi 20 janvier, l’association « Un Pavé dans le Jazz » reçoit Erwan Keravec et Julien Deprez, deux musiciens d’exception qui ont chacun repoussé leur instrument dans leur retranchement pour créer leur langage musical. Ils se rencontrent pour la première fois à Toulouse pour défricher ensemble de nouveaux territoires sonores. Et le trio DIEU, Guitare-Basse-Batterie, à la limite du dérèglement sonore. Puissance et déferlement de Décibel en perspective !

KERAVEC / DESPREZ

Erwan Keravec : Cornemuse
Julien Desprez : Guitare électrique

Musicien traditionnel breton, Erwan Keravec est un sonneur de cornemuse écossaise au parcours éclectique.
Originaire de la banlieue parisienne, Julien Desprez pratique l’instrument phare du rock’n’roll mais il n’est pas évident d’affirmer qu’il joue de la guitare électrique quand on l’écoute sans le voir.
Les deux partagent une indéniable aptitude pour jongler entre composition et improvisation, mais aussi et surtout une curiosité intarissable et une appétence pour défricher des nouveaux territoires sonores.
Fraicheur et sculpture sonores spontanées seront au centre de leur toute première fois en duo sur scène.

 

DIEU

Heddy Boubakker : Basse électrique
Jean Sébastien Mariage : Guitare électrique
Mathias Pontévia : Batterie horizontale

Par ces temps jupitériens, il est rafraîchissant de retrouver soudain un Dieu en trois colosses de l’improvisation maintenant un équilibre instable entre sourde introspection et collusion retentissante. Trois musiciens, donc, assez intrépides pour transformer un trio de forme classique (guitare électrique, basse électrique, batterie) en champs de bataille antigravitationnel ; assez inspirés – surtout par le mouvement dada et le rock poétique des Stooges ; assez confiants pour fouailler le corps de la musique à la limite du dérèglement sonore, du silence, du bruit, du doux, du cri, du rien. « Dieu, comme son nom l’indique, est un outrage permanent à ce qu’il faut faire ou nourrir pour faire de la musique »

 

——————

Le samedi 20 janvier 2018
Début des concerts à 20h30

Concert
Tout public

Tarif B

———————-

Sur tous les concerts d’un Pavé dans le jazz, une restauration vous est proposée par Pascal Bernard : repas, desserts…